L’ennui

Si je pleure c’est l’ennui
Si je dors c’est l’ennui
Céphalé c’est l’ennui
Aphatie…l’ennui aussi

Si rire sans sourire
Mange plus,insomnie
Décalé et aigrie…
L’ennui aussi

Mais la vie qui te jouïe
Lent exil infini
Un temps tu sais fini
Imparable destiny
La vie m’ennui

Si dormir c’est l’ennui
Prolonger cette nuit
A jamais en finir
Fin de l’ennui…

Publicités

J’aime pas les cons

Ce matin, moi Lapin, je parti faire deux trois courses. Toujours respectueux des règles de civilité, j’attends que le feu passe au vert pour traverser…et là hop me voilà gasouillant en traverssant le passage piéton…fin de la bonne humeur!
Un vieux con frustré et aigri grille le feu et manque de l’écraser…moi j’aime pas les cons et je sais pas me taire…
Alors je cris…sans l’insulté (important pour la suite)
Mais il ne se démonte pas et s’arrête pour m’insulté ! Je lui signifie qu’il a grille un feu rouge, manqué de me tuer…mais non c’est moi le fautiffe…je comprend plus rien aux autres…suis je trop sensible aux respects de la vie en société ? Suis je trop sensible…résultat c’est les yeux mouillés d’humiliation que j’ai fini mon chemin…énervé…mais heureusement a la maison m’attendait mon Homme et sa tendresse…

Bref j’aime pas les cons et je leurs dit! 🙂

Sans A…

Une vie sans amis,

C’est une vie sans ennuis,

Pas d’appels en pleine nuitl-,

Le soir après minuit.

Coup de mélancholie…

Une vie sans amis,

C’est une vie aussi

Sans charges et empathie,

Pas de psychologie,

Le soir au bords du lit.

Mais ma vie sans amis

C’est une vie d’ennuis.

Angoisses, j’suis pathétique.

Seul et faible sans amis.

Mes tortures en prison,

Font de mes horizons

Des matins en frissons.

Une monotonie

Comme une euthanasie…

C’est ma vie, c’est ainsi,

Depuis que les coeurs je fuis…

Je suis qui pardonne au temps,aux absents

Debut d une nouvelle forme de moi.

Un au revoir pour dire bonjour! Allé zou ailleur pour un ailleur autant que cela se fasse avec des gens biens.

Genre toi qui me lit. Car oui j aime ecrire et malgrés les esprits chagrins de certains et grace aux encouragement de toi,toi,toi et toi et bien je continu. L’autre carnet electronique est trop remplis de sang pour continuer à l’alimenter. Il restera mais ne sera plus…

Une marque sur le net,comme temoin de cicatrice. Je pense à ceux qui m’ont dit se sentir proches de mes écrits…et je pense à leurs coeurs parfois lourds comme le miens. Mais à moi de leurs dire que même si j’ai peur de l’autre…j en ai besoin…suis pas a une contradiction prèt.

J’assume. Ici donc je parlerais de moi…vous en aurez vite assez et puis de Gunther,Buffy…de Pokemons,de Mylene…ben en fait je le redis je parlerais juste de moi. Et tant pis si tu t’en fiche! Je continurais à publier. Meme mes chansons écrites honteusement dans l’ombre seront mise ici en lumière. Allé je file,j ai un kikinou a caliner.

image