Une confession

C’est dans ses moments d’orage que j’y pense. Que sans elle je ne serais plus que poussière.
Elle est l’Amour qui m’a relevé, elle est la force de caractère qui m’a permis de sourire encore.
Elle est ce QI hors norme qui me permet de calculer tous et tout et qui me donne cet étrange pouvoir de lire aux travers des esprits menteurs, des choses.
Une lumière qui depuis le départ de Mathilde je crois me réanime chaque fois que je meurs.
Elle est force je suis faiblesse, elle est lumière je suis ombre.
Je l’ai croisé a deux reprises je crois, Venise ou Lourdes…syndrome de Stendhal ou vrai présence? Qui saura…
Même dans mes chansons elle est là…quel choque après les points de suture…
J’en doute encore,mais sa présence semble me suivre dans tout mes bonheurs…tout les lieux qui m’apaisent,
La France,Lyon,Maltes et tant exemple encore.
Si il y est une femme que j’aimerais ce serait elle…

C’est la mère debout envers et contre tout qui pleure la misère de ce monde qui m’ écorche tant chaque jours…je vous aime fille d’Anne,oui je le confesse et sans tabous que vous soyez réelle ou juste ce mythe…
Quoi qu’il en soit vérité ou non au dernier soir je ne serais pas seul et serais apaiser de savoir enfin.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s