L’équilibre

Depuis peu je vis en équilibre, pas de celui qui te chavire quant tu es sur le fil, pas de celui qui te vertige quant tout tourne et se sêche…non l’équilibre que panse les brulures, celui qui te fait oublier un temps le Temps qui blesse.

Cet équilibre la je le sais fugace et éphémère, cet équilibre la je le sent temporaire…mais tant pis, il est un baume du moment qui sent bon le camphre et la lavande, la douceur de la verveine met fin à mes peines.

Le sang bouillonne en moi, j’ai le temps enfin de dire je t’aime, j’ai l’audace de regarder l’autre et de lui dire qui je suis.

Mes amis pour certain se font miroirs et apaisent de leurs consentements quelques une de mes errances.

je retrouve le gout de l’Art, oublie le gout de l’or…temporise mes tempêtes et reviens calmement sur la berge.

Mais mes orages au loin grondent encore, tout ceci n’est que décors…je le sais,tu le sais, nous le savons… Je ne suis que volcan de passion, cette passion incomprise, qui m’a fait naitre si différent.

Cette passion de la réflexion qui un jours me rendra sourds au monde, cette passion de toujours pensé qui un jours me fera sombrer dans la folie la plus noir et la plus humiliante… à moins que lors de mes derniers jours de clarté je décide de tout arrêter… et si c’était ça l’équilibre, le fait de sortir de scène en paix et juste avec sois même…

 

equilibre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s