Le point F.

J’ en ai eu des aventures,des maux de tête et des gerçures .
J’en eu des habitudes,des sales et des vertues.
J’en ai eu des confusions de confessions en absolutions.
J’ en ai eu de ses errances qui rendent les certitudes plus fortes.
Je crois que j’ai eu trop de tout cela et qu’ici n’y suffira pas.
Trop de vulgarités et de légèreté. Mes ombres ont hontes à présent. Elles gènes et se sentent diluées plutôt que de pâlir.

I never felt me so tire
I never felt me so sad
Coz’ I Never saw the fire
I Never saw it burned

Point final, ici ce n’est pas moi…pas pour moi. Je retour me mettre au vrai dans vos bras! Attendez moi!

L’emphase de l’extase,
C’est comme jouir dans les airs, dans l’Ether
L’emphase de l’extase,
Porte ouverte millénaire à mes nerfs…

On en reparle en vrai?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s