Autopsy

C est après le viol physique que je subi désormais le viol de mon âme.
Son stylo est le scalpel qui dissèque ma vertu perdue. Elle glisse dans mes tréfonds pour y voir la tête de l’étrange animal que je suis en faite.
Elle y trouve alors du feu,du sang et du cuir teinté de goudron…souillé de spleen et d’urine.
L’odeur de la décomposition de mon coeur ne m’effraie pas une minute.
Elle fouille et fouille encore. Je ne crie pas…lui confesse mes vices et éclipse mes vertus. Et me voilà à danser et me vanter d’avoir trouvé mieux qu’elle…elle acquiesce! La traitre! Elle m’ouvre et me sature de questions et me laisse là les vicaires au jour me disant maintenant que je vais pouvoir moi même me recoudre!
Mais la bête vie encore! Elle gigote…et si la bête était mon vrai moi? Qui va entendre mes cris? Qui pour éponger le sang…le sol bouge! Il me faut un lieu sur car la verrue suppure encore.
J ai encore le goût de la nécrose des chairs de mon âme dans la bouche . Qu’on suture mon âme ou qu’on m’abate…j’ai besoin d’un docteur qu’il me pique au bonheur ou m’envoie voir ailleurs.
L’Amour est là et même plus loin. Je le protège dans un coffre de plomb….
La bombe H ralentit son compte à rebours…la garce de part ses mots ciseaux elle a coupé le detonateur de mon auto euthanasie! La garce elle me veut autopsy!
La bombe H explosera plus tard…sera tu là pour l’entendre?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s