Conscience sans conscience

Au fond de moi il est toujours là ce comportement instable.
Aujourd’hui c’est la journée mondiale du bonheur et pourtant elle pleure.
Créature en larme, coupée de la vie. Loin des lumières la nécrose veille sachant qu’il faudrat le quitter ce navire.
Dans le placard y est caché le cadavre de l’idéal, elle la tuer avant de voir la lumière du monde. Elle sais que son arrachement à l’hymen laisse encore des stigmates! Elle souffre à jamais de partout

Elles n est pas saine. Elle n’est pas viable!
Il faut qu’elle meure et se taise, disparaître sous terre. Rejoindre les charognes. Se disloquer et enfin n être.plus…

Un bain de psychotrope pour la bâillonner et du haut d’un pont se balancer, elle sera Virginia W…

Elle en est là d’etre las ma conscience.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s