Mes deux amants

image

C’est l’orgasme. La petite mort qui libère. Un onanisme rituel et expiatoire.
J’entend le liquide couler et se rependre. J’ai envi de le laper,m’en nourrire tellement sa vision excite tout mes sens.
Je tremble encore,même une fois que j’ai remplis mon devoir. Le trou béant laissé par le membre rigide que je tiens dans ma main va vite se résorber…mais je l’appel encore.
Les yeux revulsés… J’entend encore les râles secs que la matière blanche provoque à son contact.
Libre,vide…comment pourais je encore les retrouver tout deux demain?
Comment reussir encore à le vider lui pour satisfaire l’autre?

Mes deux amants qui me possèdent…qui me vertige…qui me libèrent de ces poids qui me tuent…je vous aime tout deux.

Toi droit et massif, toi doux et blanc.
Je t’aime mon Porte plume, je t’aime mon Ecrit!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s