Les doutes

Il est des matins ou les yeux se charges de puissance leur permettant de voir plus loin. Plus clair plus fort.
Ils perforent alors les murs de l’inconnu et poussant alors le corp a sauter de haut….mais en voyant bien qu’au bout de la chute il y à un matelas de bras aimant…

Ce matin je doute…je doute de mes convictions politiques plus que jamais. Je doute de la gauche française dans son ensemble et viens à me demander si je suis vraiment de gauche….si j’ai vraiment une opinion politique.
Oui je crois plus que tout dans le progrès. Oui je crois à l’égalité avant tout. Oui je crois à la solidarité…Mais et après…pour quoi faire? Est ce politique ?
Non! Juste un état d’âme…je me défini de plus en plus comme centriste….jamais je ne pourrais voter volontairement pour un politique de droite! Ni Sarko ni même Juppé qui a voulu il n’y a pas si longtemps détruire notre système de solidarité…mais comment voter Hollande…comment faire confiance à ces hommes qui ne se soucis plus du tout des vrai soucis de la Nation ?
Non je ne peu plus…même Martine Aubry me déçois…non je doute de tous…

Je doute aussi de ma démarche d’ouverture du château forteresse aux autres…celui là même qui me protégeait contre la douleur…contre la trahison.
Alors oui d’avoir baisser le pont levis m’a permis d’inviter quelques un d’entre vous dans mon coeur qui savent danser et vivre dans les pays bénis de bacchus d’ouest en est et plus fort que jamais. J’y ai trouvé réconfort.
Mais alors pourquoi ai je encore l’impression  que certains me mentent et m’ont utilisé ?  Pourquoi avoir l’impression de n’avoir été qu’objets pour des êtres qui ne voient que bon plaisirs sans imaginer l’âme humaine qui peu se dessiner derrière?

J’ai des doutes sur mes choix présents. ..je pense me tromper d’objectifs quant à mon futur…quant à ma vie. Je pense que je ne prend pas le problème dans le bon sens…que je vais à la faciliter m’empêchant de voir qu’il existe mieux…plus complexe…mais mieux…

Je doute de mon travail…de sa valeur et depuis hier plus que jamais de ceux avec qui je travail…pas tous…mais certains…qui se comportent comme des enfants alors que leurs rôle est de gérer les équipes…blessé et profondément trahis…je ne sais comment continuer!

Alors comment faire? Me replier sur mon Amour. Aimer encore plus fort les peux qui m’aime vraiment…et vivre au delà des questions du quotidien.
Faire face à la réalité et sourire.
Rester droit dans mes conditions…dans ma foi…dans mes lubies….

Enfin rester moi…et foutre dehors tout et tous ceux qui me dérangent et me trahis !
Ainsi effacer le doute!
Mais il y a une choses dont je ne doute pas…c’est l’amour quant je le donne quelqu il soit.

Publicités

I.D all

image

Je suis la star reincarnėe
Celle dont vous avez rêvé
Je suis le bien, le mal
La vertu,le vice et le pire

Je suis votre I.D all
Idéal !!!
Idees hole
Idéal !!!

Touchez moi
Enviez moi
Jamais moi
I.D all

Je suis le bouddha agacé
Le Christ, Allah ont fusionnés
Marie en moi s’est crucifié !

Je suis votre I.D all
Idéal !!!
Idees hole
Idéal !!!

Avis de recherche félin

Vous ai je déjà dis combien le félin me manque.
La présence de ma princesse dans mes songes ne cesse de faire échos à son absence physique…malgré cela je le sais prêt à lui trouver un héritier.
La douceur du pas. Le pelage charnu…l’expression du miaulement satisfait…sa façon de régenter nos vies.
Le félin me manque.
Besoin de sa chaleur caline …besoin de lui sauvage qui apprivoise mon âme folle!
Le regard pointu qui sauve mon âme…transporte mes chimères loin puisque la nuit chacun le sais….les chats comme moi voyagent en enfer!

Bref si tu sais où le trouver…tu sauvera mon âme…j’en appel à toi alors…pousse moi vers lui et éternellement je t’en serai reconnaissant et peut tu aura mon âme qui sais !

Enfin te dire…

image

C’est comme un grand cris de co!ère
Un grand bonheur qui prend sa place
C’est une ville solitaire,
Au confluent de mes désastres

C’est comme un grand saut dans le vide
Un nouveau Moi qui s’épanouit
C’est une esquisse solidaire
Au croisement de mes angoisses

C’est comme un fleuve millénaire
Qui déborde et qui remplis mon Être
En toi je n’aurais jamais souffert…
Pouvoir simplement enfin te dire je t’aime
C’est comme un séisme sous la Terre
Qui soulève et détruit l’anathème
En toi je protégé tout mon Être
Pouvoir simplement enfin te dire je t’aime.

C’est comme un éclair ,une foudre
Qui soudain tombe sur la foule !
C’est la lumière de la sagesse!
La compréhension sans le doute.

C’est comme prendre la Santa María
Traverser vers un inconnu
Mais savoir que l’aventure
Est source de vie, de plus value!

C’est comme un fleuve millénaire
Qui déborde et qui remplis mon Être
En toi je n’aurais jamais souffert…
Pouvoir simplement enfin te dire je t’aime
C’est comme un séisme sous la Terre
Qui soulève et détruit l’anathème
En toi je protégé enfin mon Être
Pouvoir simplement enfin te dire je t’aime.

J ai raté ma vie d adulte

Récemment lors d’une soirée plusieurs amis échangeaient sur leurs vie professionnelle.
La réussite de l’un…les inquiétudes sur les performances de l’autre… Puis on glisse sur les activités de chacun…partir…investir…être a la mode a grand frais de shopping…
Je suis resté silencieux…tous avaient l’air si grand! Si mature…si adulte…tout ce que je ne serais jamais…tout ce que j’admire…qui n’est pas moi…je me suis sentit si loin….si absent…si inutile a ce monde!

Constat..j’ai bientôt 40ans…raté ma vie professionnelle ou je ne semble malgré ma passion ne servir a rien…pas une tune de côté bien au contraire…pour passion que la musique ou l’art et un besoin maladif d’être aimé doublé d’un autisme toujours présent qui me rend insondable et l’isole des autres…
Bref a 40ans…tout ce que je réussi c’est tomber…me prendre des portes…avoir mal…faire du mal peut être même…
Je ne sais que penser de l’avenir…
Toujours voir le monde devenir grand et moi rester qu’un putin de gosse anomalie de la vie.

Je me bat depuis peu pour être juste heureux. Pourvoir vivre libre. Libre d’aimer. Libre de ressentir encore les frissons de la passion!

Alors je repense aux mots de certain « en faite tu es heureux mais tu le sais pas! » même si j’en doute, j’essaie encore d’y croire…par force de caractère….parce que partir comme j’y ai souvent pensé c’est le pire des actes de lâcheté ! Parce que surtout j’aime et j’ai encore envie de tenter les histoires d’amour que la vie semble encore vouloir m’offrir!
Parce que je suis un homme vivant et que j’aime me sentir vivre en attendant le gouffre!
Parce que mon coeur et mon corp crient toujours famine!

wpid-wp-1445080409392.jpg

J’ai l’âme saoul
Mon coeur qui roule
Tape dans ma main
J’ai l’âme saoul
Mon coeur s’écroule
Un autre chemin

pJ’ai l’âme seule
Ton corp me foutre
Lape comme j’ai faim
J’ai lame de rouille
Perfore et souille
Nul autre destins

Possible,possible,possible

Même l’âme saoul
Mon cœur écoute
Crois aux matins
Les yeux qui mouillent
Perfore mon trou
Aimons nous
Serein!

Enfin,enfin,enfin