Au diable la raison

Et j’ai le coeur qui bat…trop et j’aime ça !

Je me prend des coups, je prend des claques, j’ai toujours des doutes mais je continu!
Et ce coeur je ne veux pas le brider. Tant pis…c’est trop beau d’aimer même si je peu encore souffrir des actes de certains.
Je suis la passion. Ma vie sera courte je le sais…je l’ai même choisi. Alors pourquoi m’empêcherai je donc d’aimer fort ceux qui le mérite.
L’écueil…le risque ,c’est de crier sur un mur sourd qui ne renvois pas d’échos.
Tant pis! il faut crier plus fort. Ne jamais lâcher prise. L’amour c’est ce qui me fait vivre.
Je ne crois pas aux dangers de la passion. Je ne crois pas aux dangers d aimer je n’ai plus peur des autres.
J’aime comme je respire et tant pis pour ceux qui ne vont pas au bout de ça…Ils ont tords, qu’ils se libère…qu’ils osent vivre l’amour! c’est si court la vie!
Moi je me jette dans le vide quotidien de l’amour comme je me jèterais un jour d’un pont peut être ou pendu au bout d’une corde…
Mais en attendant vivons. Aimons sans retenue. Ayons la force et l’honnêteté d’écouter nos coeurs.
Au diable la raison !
Vivre. Vivre vite…vivre peu…mais vivre bien. Alors brûler vos convictions. Laissez vous allez. Prenez les chaînes qui engossent votre coeurs et brisés les.
Et aimons nous!

Publicités

2 commentaires sur « Au diable la raison »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s