De ma tempête

J’ai souffert, pris des claques, suis tombé bas et me relève.

J’ai pour cela quelques bras puissants qui me tiennent depuis quelques temps. Certain impliqué, plus fort que les autres pour qui j’ai réservé une partie anatomique de mon cœur.

J’ai pensé pouvoir souffler, me tenir debout et danser à nouveau…mais non.

Je suis le stigmate vivant de la plaie des autres, celui qui paie au centuple une dette qu’il reconnait, mais dont il est le seul débiteur.

J’en paie les conséquences…comme celle de ne plus voir les chatoiements couleurs parme du félin divin.

Je suis l’exilé involontaire. Le malade éternel.

Je sombre dans les vapeurs déthanol.

J’ai brisé les chaînes de la spirale des drogues.

je reprend conscience.

Il me faut revenir derrière ces remparts qui me protègeaient hier.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s