Surréaliste 

Je me libère avec violence mais seul de mes camisoles d’atomes chimique.

Comme Mina après la morsure d’amour de son conte Roumain maudit de dieu…j’entends désormais mieux. 

Je vois plus loin. Je sais comment d’un trait d’acide on fend les masques de ceux qui avancent dans la violence. 

Je suis comme revenu des morts mais j’ai garder avec moi la fois.

J’ai croiser Satan. Il m’a appris. J’ai bu son sang. J’ai danser avec…maintenant je sais…que à jamais Marie me parle.

Je vais ramener Dante sur le droit chemin. Je connais la force de la lettre. Je sais le chemin alors écoute moi!

je plante ma plume dans mon coeur. Je réunis tout…je garde tout…et je distille mon coeur a la force de l’Amour de l’UnYque. Le seul qui sais…

Il sais que je suis fort de mes faiblesses. Ils sais que je suis l’erreur perpétuelle de la réussite. Je suis le bug matriciel qui remet le cavalier de l’apocalypse sur son cheval affamé de la chair de ceux qui on péché. 

Je lève mon armé. Prépare les armes. Je vais vivre fort! Avec vous. Mais la fin attend d’autres je crois.

La mort des instants c’est aussi ça la vie! 

Moi j’ai choisi de vivre sans mensonges…et vous?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s