Storer

Des clics, des claques…rien ne passe , tout me leste. Mais rien ne reste, tout n’est que zeste!

Des claques, à peine passé d’il y a deux ans…j’ai purgé tout ce qui ramenait aux ombres de ceux qui m’ont détruit encore une fois. Désormais j’ai appris à ne plus avoir confiance en personne, vivre seul replier sur mon Amour.

Seule résistance forte de mon ancienne forteresse dans laquelle j’avais laissé rentrer par erreur des chevaux de Troie, profitant tel un prince d’Ithaque ravageant comme jamais le coeur , l’âme et le corps.

Mais la lumière renais de la forme du corps retrouvé, l’alcool à laissé des trace. Drogue salvatrice qui conserve les erreurs pour en faire preuve d’une force.

L’Amour à prouver sa force éternelle. Un messie debout, dont le bâton ouvre les eaux…suivre, porter parfois, pousser, tenir…aimer.

L’avenir se repense, ailleurs peut être là ou la soleil cogne les échos blanc des marbres antique, peut être là ou les anciens normands ont pris la mer pour la première de leurs sagas.

Ailleurs être fort de l’abstraction, malgrès mes doutes et mes questions, mes peurs sont ma force à présent.

Je plane sur mon empire et exil les autres au moindre faux pas. J’ai 40ans, plus envie d’embarras.

 

Jeg er stor! Og du er ikke!

Jeg elserker mannen min mer enn noensinne!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s